Ft Bel

Le belge a faim de produits durables et équitables après le confinement

Les Belges attachent plus d’importance que jamais à la durabilité lors de leurs achats de nourriture. Outre une augmentation (+42%) de la préférence pour les produits locaux – conséquence logique de la crise sanitaire – le consommateur indique aussi vouloir consommer plus de produits équitables (+23%) et biologiques (+14%) après la crise. Il se tourne également vers les gouvernements et les supermarchés, et estime qu’ils devraient prendre plus de responsabilité dans ce domaine. Ces informations ressortent d’une étude menée par Fairtrade Belgium auprès de plus de 1000 Belges, en collaboration avec le bureau d’étude Dynata [1].

De plus en plus de Belges optent pour une alimentation durable pendant la crise du corona, et indiquent qu’ils continueront de la sorte par la suite. Près de la moitié (45%) déclarent ainsi vouloir accorder plus d’attention à l’alimentation durable après le confinement. 42% indiquent opter pour des produits locaux plus souvent qu’auparavant. De plus, après le lockdown, près d’un quart des Belges (23%) déclarent vouloir faire plus souvent le choix de produits issus du commerce équitable. La préférence pour les produits biologiques a également augmenté (14%).

Lire le communiqué de presse

[1] C’est ce que montre une étude réalisée la semaine dernière par Dynata pour le compte de Fairtrade Belgium auprès de plus de 1000 Belges, représentatifs de la population belge.

Photo: Fairtrade Belgium

Rapport Les belges et l'alimentation durable dans l'après corona

Télécharger
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience utilisateur possible.