FTT

Afrique du Sud : Fair Trade Tourism

Aux alentours de l’an 2000, l’ONG sud-africaine Fair Trade Tourism (FTT) nourrit l’ambitieux projet de développer un système de certification équitable à destination du secteur touristique, basé sur des critères tels qu’un salaire décent, des conditions de travail dignes, une répartition correcte des revenus, ainsi que sur le respect des spécificités culturelles et de l’environnement.

Une attention spéciale est aussi accordée à des thèmes importants dans le contexte sud-africain, tels que la formation des travailleurs noirs, la cogestion par les Noirs et la sensibilisation au virus du sida. Quelque deux décennies plus tard, le pays compte 79  « produits » certifiés, dont des hôtels et des lodges, mais également des activités d’aventure.

En 2013, le TDC a financé une étude visant à identifier les opportunités de commercialisation sur le marché européen de voyages certifiés FTT. Les voyagistes peuvent stipuler qu’un circuit est « FTT approved » lorsqu’au moins 50 % des nuitées ou des activités sont certifiées FTT. En 2017, 38 voyagistes en Afrique du Sud et 21 en Europe proposaient déjà de tels circuits. L’agence Zuid-Afrikareizen de Brecht, que le TDC a mis en contact avec FTT, est l’un d’entre eux. 

Par la suite, le TDC a continué à soutenir la stratégie de FTT d’étoffer l’offre de produits touristiques certifiés en Afrique du Sud et à l’élargir à l’ensemble de l’Afrique australe.

Lisez aussi

Le TDC et le tourisme durable

La réserve d’Enduimet est située en Tanzanie, aux abords du Kilimandjaro. Cette zone est habitée depuis toujours par les Maasaïs, mais également par des éléphants et de nombreuses autres espèces animales. La communauté locale maasaï souhaitait améliorer son niveau de vie tout en préservant la faune sauvage et son environnement. Ils ont trouvé une solution grâce au tourisme responsable, avec le soutien du Trade for Development Centre et de l’ONG locale Honeyguide Foundation. Découvrez ici de quelle façon !

Le tourisme équitable et solidaire

Bananes équitables, café, chocolat … et maintenant tourisme équitable! Un secteur moins connu, mais néanmoins en plein développement. En proclament 2017 « l’année du tourisme durable pour le développement », l’Organisation des Nations Unies a souligné l’importance que ce secteur peut avoir pour le respect entre les peuples et la protection de la planète. Le TDC met en lumière quatre projets de tourisme équitable qui reçoivent son soutien.

Le tourisme, moteur de la protection de la nature par les communautés locales

Dans les regions où les agissements de l’Homme mettent en péril l’écosystème, le développement du secteur touristique peut parfois s’avérer bénéfique. Dans le droit fil de plusieurs initiatives aux quatre coins du monde, la Honeyguide Foundation favorise, avec l’aide financière du Trade for Development Centre, l’émergence d’un tourisme durable dans le nord de la Tanzanie. La population masaï en retire un incitant financier supplémentaire qui lui permet de protéger son environnement naturel.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience utilisateur possible.