Au Burundi, le TDC soutient les coopératives de producteurs de café

Dans ce pays pauvre d’Afrique centrale, la culture du café représente la principale source de revenus pour près de 750 000 familles et génère plus de la moitié des recettes à l’export. La privatisation du secteur a poussé les paysans à s’organiser et à construire leurs propres unités de transformation. 

Le TDC appuie le Consortium des coopératives de caféiculteurs (Cococa) et deux de ses membres pour leur permettre de percevoir une plus grande part de la valeur ajoutée générée par la filière. 

L'appui du TDC aux coopératives de café burundaises

Download
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience utilisateur possible.