jokervoyage

Joker : la durabilité n’est plus l’apanage des babas cool

Des voyages durables pimentés d’une bonne dose d’aventure pour petits et grands : voilà en quoi consiste l’offre de Joker et d’Anders Reizen. Le volet « responsabilité sociétale » est, quant à lui, pris en charge par les filiales ViaVia Tourism Academy et Karavaan. Greet Huybrechts, la coordinatrice en charge de la durabilité, a assisté à la transformation de Joker en un tour-opérateur comptant neuf agences en Flandre et arborant fièrement un certificat Travelife.

Greet Huybrechts nous reçoit au siège de Joker. À quelques encablures de la gare de Malines, le spacieux bureau paysager nous semble bien accueillant et agréable. De petit tour-opérateur, Joker s’est transformé en une organisation employant plus de 60 personnes. Greet retrace pour nous son évolution. « Tout a commencé en 1968, lorsqu’une poignée d’étudiants en économie de Louvain ont pris le bus pour Moscou. C’était l’époque de la Guerre froide et du Rideau de fer et tant la Pologne que l’ex-Tchécoslovaquie étaient en pleine ébullition. De là est née leur envie de continuer à voyager. En 1971, ils créent l’organisation d’accompagnateurs de voyage vzw Jest (Jeugd en Studenten Toerisme), devenue ensuite l’ASBL Karavaan, forte de 400 accompagnateurs. C’est ensuite en 1981 que 36 accompagnateurs de Jest réunissent le capital nécessaire à la création de l’organisation de voyages Joker, dont 83 % des actions sont toujours détenues par ses fondateurs. Joker est donc totalement indépendant des autres grands acteurs nationaux ou internationaux. Les quatre axes définis d’emblée – la rencontre, l’ouverture, l’étonnement et l’égalité – sont toujours d’actualité. En 2001, à la demande du fondateur d’Anders Reizen qui part à la retraite, Joker reprend cette agence spécialiste du voyage à pied, qui continue toutefois d’exister en tant que telle, avec sa propre identité. »

Joker propose aujourd’hui tout un éventail de voyages en groupe, attirant quelque 3.000 participants par an. « Joker Avontuur, par exemple, est une formule à la mesure des aventuriers de tout âge. Le programme Go-26, quant à lui, s’adresse aux jeunes de 18 à 26 ans, tandis que l’offre Kaap 46 est réservée aux plus de 46 ans. Les aficionados de citytrips trouveront, eux, leur bonheur avec Joker CityMix. L’offre est enfin complétée par des voyages à la neige (Joker Sneeuw), des voyages sportifs (SportWeg) et des voyages culinaires (Kookreizen). Par ailleurs, Joker organise aussi des voyages individuels, des voyages collectifs au sein de groupes internationaux et des voyages avec le tour-opérateur néerlandais Sawadee. »

Le réseau ViaVia

Le tout premier « café des voyageurs » ViaVia (Reiscafé) de Joker ouvre ses portes à Heverlee en 1995, suivi rapidement d’un autre à Yogyakarta et puis de 14 autres sur 4 continents. Ils constituent un réseau de lieux de rencontre partout dans le monde pour les populations locales comme pour les voyageurs individuels.

« Le tourisme peut être un véritable levier pour l’économie locale ainsi qu’une arme efficace dans la lutte contre la pauvreté, cette dernière figurant parmi les objectifs du Millénaire. C’est pour cette raison, et dans l’optique de diffuser nos connaissances en matière de tourisme durable, que nous avons fondé en 2001 Living Stone Dialogue, l’actuelle ViaVia Tourism Academy », nous explique Greet. « Nous proposons entre autres des formations dans les domaines de l’interculturalité, du tourisme innovant, du management et du développement d’une politique touristique à l’intention des pouvoirs publics. Un collègue est ainsi récemment parti au Mozambique pour y mettre en place une formation à part entière sur le tourisme. Une partie des projets Nord tombe sous ma responsabilité : je coordonne le réseau d’apprentissage Duurzaam en Innovatief Toerisme, à travers lequel nous nous adressons, d’une part, à tous les chargés de cours en Tourisme et Gestion hôtelière (bacheliers néerlandophones) et, d’autre part, à tous les profs des 41 écoles secondaires de tourisme. Nous organisons au minimum trois journées d’étude par an, chaque fois sur un thème différent. Le fil rouge est l’innovation, qui a pour moteur la durabilité. Nous gérons aussi une plateforme numérique où nous proposons un maximum de matériel. Parmi les thèmes des journées d’étude précédentes figurent par exemple : le tourisme durable comme outil de marketing et de communication, les produits régionaux innovants et l’emploi, et les festivals durables. Nous aborderons aussi tout prochainement les tourismes professionnel et événementiel. »

Fonds de projets

À l’occasion des dixième et vingtième anniversaires, respectivement, de Joker et de Karavaan, un fonds de projets a été mis en place. Celui-ci est alimenté par Joker, à raison d’un montant forfaitaire par client, et par Karavaan, à raison d’un pourcentage des cotisations. Le fonds de projets a financé des initiatives très divergentes, souvent sur les conseils des accompagnateurs eux-mêmes. Dans de nombreux cas, ils ont contribué à la création de musées locaux en vue de conserver certaines traditions. « En Bolivie, nos accompagnateurs ont mis en place un projet d’alphabétisation pour les femmes de mineurs. D’autres projets visaient à améliorer les conditions de travail des porteurs accompagnant les touristes qui font l’ascension du Kilimandjaro en Tanzanie. »

Depuis 2010, Joker se concentre de nouveau sur son cœur de métier : le produit touristique et la formation des accompagnateurs. « C’est la raison pour laquelle nous avons intégré la ViaVia Tourism Academy et les cafés ViaVia au fonds de projets. Les accompagnateurs de voyage formés par cette académie forment à leur tour des guides et des tour-opérateurs locaux. Ils organisent ainsi entre autres, depuis 2002, un voyage Joker Go-26 avec l’école PROTS  (Professional Tourguide School) à Arusha, en Tanzanie. Des étudiants tanzaniens en assurent l’accompagnement dans le cadre de leur stage. Les participants sont entre autres hébergés par des familles tanzaniennes durant un long week-end. La collaboration avec PROTS a été étendue en 2014, l’intention étant d’organiser à l’avenir une formation réciproque permettant l’échange d’expériences et de connaissances. »

Personnes, planète, profit et plaisir

« Je suis convaincue que cette approche nous permettra de réaliser de grandes choses », souligne la coordinatrice en charge de la durabilité. « Nos formations et notre impact en matière de sensibilisation à la durabilité confèrent à Joker son caractère unique et spécifique. Toutes les formes de tourisme devraient être aussi durables que possible, même si elles ne le seront évidemment jamais tout à fait. Il faut en effet trouver un juste équilibre entre les 4 P : les personnes, la planète, le profit et le plaisir. Or, d’une décision à l’autre, le poids des différents P peut varier. On ne pourra parler vraiment de tourisme durable que lorsque tant les pouvoirs publics, les médias, l’enseignement et les populations locales que les touristes, le secteur voyagiste et les ONG seront sur la même longueur d’onde et travailleront de concert. »

Joker est le premier tour-opérateur belge à s’être vu décerner, en janvier dernier, le certificat Travelife pour sa politique de durabilité tant interne qu’externe. Cette reconnaissance internationale, basée sur les GSTC (Global Sustainable Tourism Criteria), a été mise en place en concertation avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). « Pour obtenir ce certificat, nous avons dû produire un volumineux dossier attestant que nous répondons à plus de 150 critères de durabilité. Cela démontre tout ce que nous avons déjà accompli, mais il reste encore pas mal d’améliorations à apporter. Par ailleurs, les habitants des pays émergents commençant eux aussi à voyager de plus en plus, ce serait bien qu’ils adoptent les approches les plus durables possible en la matière. Voilà pourquoi, il est  pour moi essentiel que les grands tour-opérateurs visent eux aussi la durabilité. »

© Joker
Hoofdkantoor Joker NV
Geerdegemvaart 96/98
2800 Mechelen
www.joker.be
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience utilisateur possible.