Les femmes de Marrakech

Au Maroc, les activités de création artisanale en matière textile sont traditionnellement réservées aux femmes qui contribuent ainsi aux ressources familiales.

A Marrakech, au cœur d’une des plus belles villes du Maroc, s’est développée depuis des siècles une tradition de tissage reconnue sur tout le pourtour méditerranéen. C’est aussi dans cette cité ancestrale aux mille couleurs qu’est née en 1991 la coopérative «Femmes de Marrakech» avec pour objectifs le développement d’une filière de création d’accessoires de mode de qualité et l’accroissement des revenus de ces femmes artisanes.

La coopérative et ses activités

L’histoire commence en 1987, lorsqu’une styliste américaine décide de créer à Marrakech un petit atelier de confection de prêt-à-porter féminin à partir de sousdi, un tissu luxueux et léger, traditionnellement fabriqué dans la région de Fès. Quelques années plus tard, elle décide de revendre son activité en se proposant comme cliente aux futurs repreneurs.

Les ouvrières de l’atelier, pour l’essentiel des femmes pauvres et peu éduquées, rachètent l’entreprise avec le soutien financier de la Société d’Investissement et de Développement International, et créent une association qui deviendra une coopérative en 1994. Les débuts sont difficiles, mais grâce aux contacts établis avec des organisations du commerce équitable (Artisans du Monde en particulier), le groupement de productrices parvient à commercialiser ses ouvrages et à subvenir aux besoins de ses membres.

Les défis du développement

Les années passant, les responsables de la coopérative prennent conscience des faiblesses qui handicapent le développement de leurs activités. Amina Naoui, trésorière de l’organisation, expliquait ainsi en 2003 que «si la plupart des femmes maîtrisent les étapes du processus de couture (commande du tissu de Fès, coupe, couture, finition, premier contrôle, teinture, contrôle final et emballage), nous sommes conscientes du manque de compétences en techniques commerciales, en négociation, en anglais, en informatique, sans parler de l’analphabétisme.»

Des actions sont alors menées pour combler ces handicaps, avec l’appui des acheteurs équitables en Europe qui soutiennent la formation des ouvrières.

Les bénéfices du commerce équitable

En 2005, la coopérative «Femmes de Marrakech» est certifiée par l’Organisation Mondiale du Commerce Equitable (la WFTO qui s’appelait alors l’IFAT). Les bénéfices de cette certification sont rapidement visibles.

L’organisation est gérée de manière démocratique et toutes participent aux décisions concernant les choix stratégiques, les conditions de travail et les salaires. Ces femmes, qui viennent de milieux défavorisés et sont pour la plupart analphabètes, bénéficient de revenus corrects et réguliers (salaires fixes) et se voient proposer des formations ainsi que des cours d’alphabétisation dispensés à l’Institut Français de Marrakech.

Un projet pour l’avenir

En 2005, à Rome, est créé Esprit Equo, une boutique de commerce équitable qui s’engage en faveur des coopératives des pays du Sud en développant de nouvelles lignes de produits conçus pour promouvoir les traditions et les savoir-faire des petits producteurs.

Rapidement, les contacts pris entre les fondateurs de la boutique italienne et les femmes de la coopérative marocaine permettent d’identifier les faiblesses structurelles de leur activité : gamme limitée, manque d’innovation dans les produits, design dépassé, marketing insuffisant, méconnaissance des marchés internationaux, mauvaise qualité des matières premières et fournisseurs peu fiables.

Pour améliorer cette situation et valoriser les savoir-faire de la coopérative marocaine, celle-ci imagine avec ses partenaires italiens un projet de développement intégré avec comme objectifs l’amélioration de la qualité des produits (tant au niveau du design qu’au niveau des matières premières) et la modernisation de sa politique commerciale et promotionnelle.

Les résultats du projet

Initié en avril 2009, le projet a véritablement permis d’intégrer les pratiques de travail des stylistes italiens aux savoir-faire traditionnels des femmes marocaines dans le cadre d’une relation dynamique et durable. Associées aux travaux réalisés sur les modèles pour l’élaboration des prochaines collections d’Esprit Equo, les ouvrières de Femmes de Marrakech ont appris à organiser leur production en fonction de ces logiques nouvelles et à sélectionner des matières premières de meilleure qualité. C’est ainsi que, pour pallier les défaillances des intermédiaires traditionnels, de nouveaux fournisseurs ont été identifiés et qualifiés en particulier pour les matériaux de base. Ce fut ainsi l’occasion de privilégier de nouveaux textiles équitables et durables.

Une nouvelle gamme de produits Fashion

Au final, le projet a abouti à la création et à la valorisation d’une gamme de produits de mode de haute qualité.

Robes, ceintures, sacs à main, accessoires,… la collection 2010-2011 d’Esprit Equo fabriquée par Femmes de Marrakech est toute en finesse et en lumière. Dévoilée en septembre 2010 en avant-première à Paris au cours de l’Ethical Fashion Show, le salon de la mode éthique, cette nouvelle collection a été mise à l’honneur durant le «Critical Fashion» à Milan en mars 2011.

Avec le soutien du Trade for Development Centre de la CTB, l’Agence belge de développement

Ce projet, qui a permis à la coopérative de Marrakech s’approprier les techniques les plus exigeantes de la mode européenne et d’y insuffler le savoir-faire et les traditions des femmes marocaines, a reçu le soutien financier du Trade for Development Centre, à hauteur de 28 000 euros (73.86 % du coût total du projet). La collection a été présentée lors de 3 salons, notamment à Paris et Milan, mais les ventes n’ont pas décollées à l’exportation. Toutefois, grâce à l’accompagnement technique, les femmes offres des produits de meilleure qualité sur le marché local.

Type steun

Financiële steun

Type organisatie

Producentenorganisatie

Periode

October 2021
- October 2021
Please select listing to show.

Sector

Artisanaal

Deze website gebruikt cookies om uw gebruikerservaring zo aangenaam mogelijk te maken.