8596668005_fba1e8d206_o

En RDC, café et groupes armés ne font pas bon ménage

Dans un article récent, RFI rappelait les difficultés rencontrées par les producteurs du Kivu, en République démocratique du Congo, suite à la présence récurrente de groupes armés. Malgré la situation délicate, le TDC d’Enabel y appuie trois organisations de producteurs de café.

Une insécurité lancinante

Situé à l’est de la République démocratique du Congo, à la frontière avec le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi, le Kivu est malheureusement connu pour ses violences répétées. RFI rappelait dernièrement* que les Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe armé apparu en Ouganda et présent dans la région depuis 25 ans, provoquent tension et insécurité, avec entre autres pour conséquences l’arrêt fréquent de la production de cacao ou de café, et des producteurs obligés d’abandonner leurs champs pour se réfugier dans les villes les plus proches.

Le Trade for Development Centre n’abandonne pas les producteurs de café

Malgré cette situation difficile, le TDC d’Enabel appuie 3 organisations de producteurs de café dans la région, la SOPACDI, COOPADE et COOKKANZ, que ce soit via un appui financier, un coaching en marketing et/ou en gestion d’entreprise.

  • SOPACDI : Solidarité Paysanne pour la Promotion des Actions Café et Développement Intégral a été créée en 2003 dans la province du Sud-Kivu. C’est grâce à la COOPAC (une ancienne coopérative rwandaise située de l’autre côté du lac Kivu), que SOPACDI a noué des contacts avec différentes ONG et organisations, dont le TDC d’Enabel. Ce dernier l’a soutenue financièrement pour former les producteurs aux pratiques culturales durables et augmenter la productivité en investissant dans des pépinières destinées à renouveler les caféiers. Avec pour principaux résultats : une certification bio et équitable ainsi qu’une forte croissance du nombre de membres, dont de nombreuses femmes. En 2017, la SOPACDI remportait le SPP Coffee Award. En 2014 et 2015, le TDC finançait également un projet de sensibilisation communautaire et de prise en charge globale des victimes des violences sexuelles. 132 femmes membres de la coopérative ont reçu une aide psychologique, médicale et, pour certaines, juridique. Les 5 femmes bannies et ostracisées par leur mari ou leur famille ont toutes pu rentrer chez elles et reprendre leurs activités économiques. Aujourd’hui, le TDC coache la coopérative en gestion d’entreprise et en marketing et octroie un subside pour encourager les membres et non membres de la coopérative à se protéger contre la Covid-19, pour produire et distribuer des plantules pour la pratique de l’agroforesterie dans le cadre de l’adaptation aux changements climatiques et pour renforcer la capacité de la SOPACDI à conserver la qualité de son café.
  • COOPADE : la Coopérative Paysanne de Développement a été fondée en 2014 dans la province du Nord-Kivu. Le TDC la coache en business management, notamment pour rendre sa gestion financière plus efficace. Un subside a également été octroyé pour moderniser les équipements de traitement de café et mettre sur pied un fonds de roulement destiné à préfinancer les achats de café cerise.
  • La Coopérative KAWA KANZURURU (COOKKANZ) : c’est une organisation paysanne créée en 2014 par les producteurs et productrices du café arabica dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Beni. Le TDC lui procure un coaching en marketing et en gestion d’entreprise, non seulement pour améliorer les services aux membres et à la communauté, mais aussi pour consolider un business durable en améliorer sa communication envers les clients potentiels, en négociant de meilleurs contrats et en préparant une certification Fairtrade.

L’accompagnement de ces coopératives et les meilleurs prix perçus par la vente d’un café équitable de grande qualité ont un effet positif sur les conditions de vie des populations locales. Néanmoins, la situation reste difficile et les attaques lancées par les groupes armés continuent de faire des ravages.

*RD Congo: dans le Kivu, la culture du cacao pâtit de l’insécurité causée par des groupés armés, RFI, 7 mars 2022.

Photos: TDC
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience utilisateur possible.