L’Union des Producteurs de Mangues Biologiques de la région des Hauts Bassins (Upromabio/HBS) voit le jour en février 2009 avec comme objectif la collecte, la transformation et/ou la vente de mangues fraîches, de fleurs d’hibiscus (bissap) séchées, toutes deux biologiques et équitables. L’Upromabio compte aujourd’hui un cinquantaine de membres repartis dans trois groupements : Mangosso  (Toussiana), Kotoallaman (Bobo Dioulasso) et Yirikanu (Orodara).  

À la fois coopérative et MPME, l’Upromabio travaille en partenariat avec Cotrapal (Unité de transformation de mangues à Bobo Dioulasso) et Fantic (entreprise de commercialisation et d’exportation). L’union demande à ses membres la quantité de produits disponibles qui peuvent lui être vendus. Dans le cas où la quantité attendue dépasse la capacité de stockage de la coopérative, le fabricant conserve la marchandise dans de petits magasins construits à cet effet. Par la suite, Upromabio redistribue la mangue brute et le bissap, dont une partie sera exportée, vers sa propre unité de transformation et vers son partenaire Cotrapal. Quant au marché local, les produits transformés et autres produits frais sont collectés et acheminés vers les différents points de vente, propres et partenaires. La coopérative a donc un rôle de stockage et de redistribution. 

Ses projets, initiatives sur le plan social 

Les activités de l’Union contribuent à améliorer les revenus de ses membres et des 350 femmes qui travaillent dans les différentes usines de séchage de mangues. L’Upromabio a ainsi contribué à renforcer l’autonomie et la stabilité de ces femmes et de leurs familles. Les récompenses du commerce équitable reçues par l’Union sont utilisées pour financer des services sociaux tels que les écoles dans leurs centres d’intervention. En 2017, l’Union a créé une école à 3 classes dans la commune rurale de Toussiana, dont est issue l’une des coopératives associées. L’Union organise des voyages d’études pour éveiller les producteurs. 

 
Production bio et agroécologie 

La capacité de production est de 1 850 tonnes de mangues fraîches et 22,3 tonnes de fleurs d’hibiscus séchées. La capacité de transformation est estimée à 80 tonnes de mangues séchées, proposées depuis 2019, et 22 tonnes de fleurs d’hibiscus séchées issues de l’agriculture biologique et du commerce équitable. Ces deux produits sont commercialisés sur les marchés européen, américain et africain depuis 2015. 

L’Union a mis en place un verger école d’un hectare avec un système d’irrigation goutte à goutte et une clôture en haie vive. Ce verger permet d’apprendre les différentes techniques nécessaires au fonctionnement d’un verger biologique, l’économie d’eau et la gestion moderne d’une exploitation de manguiers en lien avec des cultures intermédiaires (hibiscus, sésame) en agriculture biologique. Au moins 500 producteurs membres et non membres ont bénéficié de visites d’apprentissage dans le verger école sur les pratiques agroécologiques innovantes. 

A proximité du verger sont installés six espaces de production de fumure organique (5mx3m) à base de déchets de mangues provenant des unités de séchage et des vergers voisins. La technique de production du compost en tas est privilégiée car moins coûteuse. 

Enfin, l’éclairage et la soudure des emballages de mangue étant des activités consommatrices d’énergie, l’Union utilise des panneaux solaires dans l’unité de séchage comme alternative au courant électrique. Par conséquent, elle bénéficie d’une réduction des coûts de transformation de la mangue, tout en ayant un système plus vert et plus durable. 

Upromabio bénéficie actuellement et jusque 2022 d’un coaching en marketing et en gestion d’entreprise du TDC.

En parallèle, le TDC appuie également financièrement l’UPROMABIO dans son objectif d’améliorer l’accès de ses produits (mangues séchées, nectar de mangue, fleurs d’ibiscus séchées, vin de fleurs d’ibiscus séchées) aux marchés bio-équitables locaux, régionaux et internationaux par le renforcement durable de ses capacités productives, commerciales et de gestion. 

Pour ce faire, quatre résultats sont attendus :  

  1. Les capacités techniques et de gestion d’UPROMABIO/HBS sont renforcées ; 
  1. La qualité des produits et la performance des équipements de transformation sont améliorés ; 
  1. La production d’UPROMABIO/HBS par l’adhésion d’une coopérative productrice de fleur d’hibiscus ; 
  1. La distribution dans les circuits du commerce Bio-équitable et la visibilité locale, régionale et internationale des produits de UPROMABIO/HBS a crû. 

Financement octroyé par le TDC : 26.000 euros 

Type steun

Business Management Coaching, Financiële steun, Marketing coaching

Type organisatie

Producentenorganisatie

Periode

April 2019
- December 2022
Please select listing to show.

Sector

Verse groenten en fruit

Deze website gebruikt cookies om uw gebruikerservaring zo aangenaam mogelijk te maken.